Les fêtes Juninas

Les fêtes Juninas, sont une des plus grandes traditions du Nordeste du Brésil. Depuis fort longtemps, elles ont lieu au moment des récoltes d’hiver (principalement celle du maïs), en juin dans l’hémisphère sud.

Au fil du temps, les fêtes Juninas ont évolué pour devenir des fêtes chrétiennes. En conséquence, il est apparu la tradition de rendre hommage à des Saints au mois de juin. Par exemple, le 24 juin est dédié par l’Eglise Catholique à São João (Saint-Jean). Celui-ci étant le plus connu des Saints célébrés lors des fêtes Juninas.

Les traditions des fêtes Juninas

Les feux de bois, les pétards et les feux d’artifice

La tradition des feux de joie est originaire du Portugal et a été importée au Brésil lors de la colonisation. Par ces feux, mais également par les détonations des pétards, les Portugais cherchaient à éloigner les mauvais esprits afin de s’assurer que les récoltes de juin ne seraient pas endommagées.

Les quadrilles

Cette danse d’origine française était très pratiquée pendant l’empire brésilien. Cela n’est pas surprenant car à l’époque la haute société brésilienne conservait des usages sociaux Européens.

A partir du XIXe siècle le quadrille s’est démocratisé et est devenu la danse populaire des zones rurales. Cette danse a été conservée sous sa forme folklorique.

Pour danser le quadrille brésilien il convient d’être déguisé en paysan et de porter des vêtements très colorés. Le quadrille étant une danse de groupe, les couples de danseurs se regroupent en carré sous la direction d’une personne qui guide la danse en annonçant les figures.

Le Forro

La danse et la musique du Forro

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *