Histoire du Carnaval

Contrairement à ce qu’on peut imaginer, le Carnaval brésilien est d’origine européenne. Les premières fêtes datent de l’époque coloniale, un héritage de l’Entrudo portugais et des masques italiens. Ce n’est qu’à partir du début du XXe siècle que la culture africaine exerce son influence sur le Carnaval brésilien.

L’Entrudo

L’entrudo a été le premier type de Carnaval brésilien, une sorte de fête « sauvage » où on se lançait de l’eau, de la farine, de la peinture, des œufs etc. En ce qui concerne la musique, l’entrudo ne se caractérisait pas par un rythme particulier.

Les masques et costumes

D’origine française, les masques ont été introduits au Brésil vers 1835. Le déguisement grâce à des masques a été complété par des costumes, ce qui a rendu le Carnaval encore plus coloré.

Les bals

On raconte que le premier bal masqué au Brésil a été organisé par des italiens et a eu lieu à Rio de Janeiro en 1840. Le succès de ce bal a été tel, que d’autres bals et fêtes se sont succédés.

A travers le Carnaval il est possible de voir les inégalités sociales. Si d’un côté les classes privilégiées fêtaient le Carnaval en participant à des bals dans des salles luxueuses, de l’autre côté les classes défavorisées ont crée un Carnaval dit populaire, fêté dans les rues, en plein air. Tandis qu’en Europe le Carnaval devenait décadent, au Brésil il s’enracinait de plus en plus dans la culture du pays.

Les premières chansons

En 1899, Chiquinha Gonzaga a écrit la première chanson destinée exclusivement au Carnaval brésilien. Cette chanson (Marcha Carnavalesca) appelé « Abre Alas » a connu un grand succès et a été écoutée au Carnaval de Rio pendant trois années consécutives.

Après le succès de la chanson Abre Alas, d’autres « marchas carnavalescas » ont marqué le début du XXe siècle.

Vers 1910 des anciens esclaves habitants à Rio donnent une dimension plus populaire au Carnaval avec l’influence des rythmes africains et l’apparition de la Samba.

Le Carnaval contemporain

C’est vers les années 20 que la samba devient la chanson et la danse populaire du Carnaval de Rio de Janeiro.

Le Carnaval n’est pas seulement une affaire de passionnées des rythmes, des danses, des fêtes, il est surtout de nos jours une affaire commerciale (tourisme, vente des CD, publicité, droits de retransmissions audiovisuelle, spectacles, ventes de billets etc.).

Origine

Le carnaval est une fête ancienne qui existe depuis plus de 2000 ans. L’origine du mot « Carnaval » est polémique. Pour certains, Carnaval vient du latin carne levare, cela veut dire : se priver de viande, de la chair. D’après le calendrier chrétien, le carnaval commence le 06 janvier (jour de l’Epiphanie) et finit le mercredi des Cendres qui est le premier jour du Carême.

Contrairement au Carême (période de privations et de purification), le Carnaval est une période où tout est permis. Historiquement, il est raconté qu’à l’Antiquité, pendant 5 jours de Carnaval, les maîtres échangeaient les rôles avec leurs esclaves. Au Moyen-Age, les gens riches se déguisaient en pauvres et vice-versa. Les extravagances et les excès étaient permis. Même si le Carnaval est adapté aux coutumes de chaque société, l’idée de folie et l’absence de règles sont retrouvées dans les divers types de Carnaval fêtés dans le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *