Indépendance du Brésil

L’exil du Roi

XVIIIe – XIXe siècle

Les Portugais, qui conservaient le monopole du commerce en exportant la plupart des richesses de la colonie, provoquèrent l’indignation des colons. Cela eut pour conséquence la formation des premiers groupes en faveur de l’indépendance. Le mouvement politique le plus connu et le plus significatif était celui de la « Conjuraçao Mineira » commandé par Tiradentes. Dès la découverte de cette conspiration, Tiradentes fut exécuté le 21 avril 1792 sur une place publique à Rio de Janeiro. Depuis, le 21 avril est un jour férié au Brésil.

Selon Tiradentes : « Mettre fin à l’emprise portugaise est le seul moyen que nous ayons pour accéder aux richesses du Brésil et devenir les Seigneurs de nos terres« .

D’autres mouvements se formèrent dans plusieurs régions du Brésil, sans succès cependant.

Le processus d’indépendance prit définitivement son élan lorsque les armées de Napoléon envahirent le Portugal. La cour royale portugaise s’exila au Brésil en 1808 et la colonie du Brésil changea alors de statut pour devenir le Royaume-Uni du Portugal en 1815.

Au moment de son retour au Portugal en 1821, le Roi João VI nomma son fils, Dom Pedro, régent du Brésil. La noblesse portugaise, mécontente des décisions prises par le Roi et souhaitant que le Brésil redevienne une colonie, exigea le retour de Dom Pedro à Lisbonne. Celui-ci refusa d’obéir à cet ordre et le 7 septembre 1822 il proclama l’indépendance devenant ainsi le premier Empereur du Brésil.

L’histoire traditionnelle de l’indépendance du Brésil raconte que Dom Pedro, convaincu de la nécessité de séparer la colonie de sa métropole, proclama l’indépendance au bord de la rivière Ipiranga. Il jeta son chapeau aux couleurs du Portugal et cria : « L’indépendance ou la mort ».

L’Empire

1822 – 1889

La période initiale de l’Empire s’étendit de l’indépendance du Brésil en 1822 jusqu’à l’abdication de Dom Pedro I, en 1831.

Le premier acte politique de Dom Pedro I fut la convocation de l’Assemblée Constituante afin de rédiger la première Constitution du Brésil en 1824. Malgré sa contribution à l’évolution politique du pays, Dom Pedro I était considéré comme un dirigeant trop autoritaire. Fréquemment, il imposait ses idéaux à d’autres politiciens. Il dut abdiquer en 1831 en raison de la résistance du Parlement brésilien.

L’empire de Dom Pedro II débuta en 1840 avec la déclaration anticipée de sa majorité et s’étendit jusqu’en 1889, année de la proclamation de la République.

Parmi les événements importants qui eurent lieu sous l’autorité de Dom Pedro II, on peut citer :

  • L’abolition de l’esclavage en 1888
  • Une significative croissance économique et démographique du pays
  • La victoire dans la guerre contre le Paraguay, une dictature voisine
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *