Commerce équitable

Veja*, marque de baskets fabriquées au Brésil

Veja est conçue au Brésil en coton bio et caoutchouc naturel. Inspirée d'un modèle brésilien des années 70, la basket Veja est un produit vintage et urbain. Les matières la constituant sont respectueuses de l'environnement et son processus de fabrication respecte la dignité des travailleurs.
* En brésilien, Veja signifie "Regarde"

Culture biologique
Culture biologique

Depuis Mars 2005, un label "coton équitable" a été mis en place par FLO (Fairtrade Labelling Organisations) en Afrique de l'Ouest pour l'instant. Le projet concerne 20 000 familles et est soutenu par de grands groupes français. Le label concerne uniquement le coton brut, et ne tient pas encore compte des conditions de filage et de tissage. Le coton équitable de Veja respecte les critères de FLO, l'organisation qui chapeaute l'association Max Havelaar, et est d'ores et déjà pré-labellisé ; le filage a lieu également dans une coopérative.

4 aspects principaux de la mise en place du commerce équitable

  • Travailler avec des petits producteurs associés en coopératives (1 Ha d'exploitation en moyenne).
  • Verser une prime de commerce équitable équivalente à 30 à 50% du prix mondial, versés en plus du prix d'achat, elle doit servir à des projets de santé, d'éducation, d'environnement, etc.
  • Développer des relations commerciales de long terme : permet aux producteurs d'investir pour le futur.
  • Réduire les intermédiaires : permet de court-circuiter, par exemple, les centrales des distributeurs, responsables du prix dérisoire de certaines matières premières.

Vers une mode éthique

Veja Volley

Veja Botta

2 modèles : VEJA VOLLEY et VEJA BOTTA déclinés sur des couleurs de toile et de V différentes.

Pourquoi une basket équitable ?

Pour Sébastien, un des deux fondateurs de Veja, "il s'agit d'un acte de désobéissance commerciale. Le système classique se concentre sur les prix bas, négligeant l'aspect humain. Le résultat : beaucoup d'agriculteurs ne peuvent vivre de leur labeur, tandis que les ouvriers sont livrés à des conditions de travail peu scrupuleuses, et ne bénéficient d'aucune garantie sociale."

A l'encontre d'un tel système, Veja paye les producteurs 30 à 100% de plus que le prix du marché. Le but est de financer des projets de développement concrets : santé, formation, éducation, environnement. "En Amazonie, nous travaillons avec une coopérative qui lutte contre la déforestation, poursuit Ghislain. Cette année, notre prime va permettre à un professeur itinérant d'aller à la rencontre d'enfants non scolarisés vivants dans la forêt. Tout au long de la chaîne, notre plus-value est sociale : que ce soit pour le filage du coton ou pour l'assemblage, nous veillons au respect des normes internationales de travail."

Coton Biologique

La toile des baskets est en coton biologique qui provient d'une coopérative du Nordeste brésilien, une des régions où les écarts de richesse dus à la possession des terres sont les plus marqués. 200 familles y vivent de la culture biologique. Coton et culture vivrière sont réalisées sans engrais ni pesticides. Les OGM en sont bannis.

Seringueiros, saigneurs d'Hévéa
Seringueiros, saigneurs d'Hévéa

Caoutchouc naturel

La semelle des baskets est en caoutchouc naturel. "L'Amazonie est le seul endroit au monde où l'hévéa, l'arbre à caoutchouc, pousse à l'état sauvage", explique Ghislain. "Le projet nous a mené dans la jungle amazonienne, une des régions les plus reculées du monde, où se trouve un latex 100% sauvage." Pour le caoutchouc Veja travaille avec une coopérative qui regroupe 300 familles de seringueiros (les saigneurs d'Hévéa).

Contacts

François-Ghislain Morillion, fondateur
francois@veja.fr
Sébastien Kopp, fondateur
sebastien@veja.fr
Aurélie Dumont, communication
aurelie@veja.fr

Tél. : 01.40.29.40.80
www.veja.fr

Quelques informations sur le commerce équitable

Définition

Le commerce équitable est un partenariat commercial, basé sur le dialogue, la transparence et le respect, qui vise plus d'équité dans le commerce international. Le commerce équitable contribue au développement durable en proposant de meilleures conditions commerciales aux producteurs marginalisés, spécialement dans le Sud, et en sécurisant leurs droits.

Les acteurs du commerce équitable, soutenus par les consommateurs, s'engagent à appuyer activement les producteurs, à sensibiliser le public et à se mobiliser pour des changements dans les règles et les pratiques du commerce international conventionnel.

Objectifs

  • Assurer une juste rémunération du travail des producteurs et artisans les plus défavorisés, leur permettant de satisfaire leurs besoins élémentaires en matière de santé, d'éducation, de logement, de protection sociale...
  • Garantir le respect des droits fondamentaux des personnes (refus de l'exploitation des enfants, du travail forcé, de l'esclavage...)
  • Instaurer des relations durables entre partenaires économiques.
  • Favoriser la préservation de l'environnement.
  • Proposer aux consommateurs des produits de qualité.

Source : www.maxhavelaarfrance.org